La Direction

LA DIRECTION NATIONALE


 

Jordan Bardella, Directeur national de Génération Nation

Jordan Bardella

Né le 13 septembre 1995 à Drancy en Seine-Saint-Denis, Jordan Bardella rejoint le Front National en 2012, alors qu’il est en classe de seconde, séduit par la personnalité de Marine Le Pen. Après avoir obtenu un baccalauréat économique et social, il étudie la géographie à l’Université Paris-Sorbonne.

En 2014, il est nommé à la tête de la fédération FN de Seine-Saint-Denis, devenant alors le plus jeune Secrétaire départemental de France. Militant convaincu et passionné par la question des banlieues, il est élu en 2015 au Conseil régional d’Île-de-France après avoir conduit la liste du FN en Seine-Saint-Denis aux élections régionales.

Désireuse de faire émerger une nouvelle génération, Marine Le Pen le nomme Porte-parole du mouvement à l’issue de la campagne présidentielle puis Directeur national de Génération Nation en avril 2018.

Enzo Alias, Délégué national à la Mobilisation

Enzo Alias

Né le 11 avril 1992 à Drancy en Seine-Saint-Denis, Enzo Alias a partagé les idées du Front National depuis l’âge de ses 17 ans, il s’engage politiquement à Marseille pour les régionales de 2015 auprès de Stéphane Ravier.

Titulaire d’une licence communication, il exerce en tant que coordinateur de réseaux son métier dans une grande franchise française.  

En 2016, il fut nommé responsable de circonscription FNJ, 6 mois plus tard il est nommé Secrétaire départemental FNJ des Bouches-du-Rhône. En juin 2018, il est nommé coordinateur régional PACA par Jordan Bardella.

Fort de son dynamisme, il met en place des actions nationales et internationales remarquées qui lui valurent d’être nommé en 2019 Délégué national à la Mobilisation. Profondément souverainiste, il est très attaché à l’indépendance de notre nation ainsi qu’à la défense de notre culture. 

Dany Dos Santos Paiva, Délégué national à la Communication numérique

Dany Paiva

Né le 8 novembre 1995 à Nîmes, Dany Dos Santos Paiva adhère au Front National en 2016, à l’âge de 20 ans, lors de la campagne régionale de Louis Aliot en Occitanie. Titulaire d’un BTS Technico-commercial, il entreprend en 2017 une licence de chargé de communication.

Durant ses années d’études, il fut employé dans des entreprises liées au bois et l’habitat mais aussi dans le domaine de l’Histologie. Il intègre la mairie de Beaucaire en 2018 auprès de Julien Sanchez en qualité de chargé de communication.

Passionné par la politique, il commence le militantisme en 2017 dans la campagne présidentielle et législatives où il mit en place la section jeunes (ex FNJ) dans le Gard. Il fut nommé Référent départemental et chargé de communication de l’ex Front National du Gard en 2017.

Profondément Gaulliste et séduit par la personnalité de Marine le Pen, son engagement politique prend forme dans la défense de nos libertés et de notre souveraineté. En 2019, il intègre la Direction nationale de Génération Nation, et devient coordinateur régional Occitanie et Délégué national à la Communication numérique.

Arnaud de Rigné, Délégué national à la Formation et à la Prospective

Arnaud de Rigné

Né le 1er février 1996, Arnaud de Rigné adhère au Front National en 2012, à l’âge de 16 ans, au moment de la première campagne présidentielle de Marine Le Pen. Issu d’une famille de condition modeste, il fait le choix de poursuivre ses études de droit à l’Université de Nantes et y obtient un master Carrières et Management publics. Lauréat du concours de Rédacteur territorial, il travaille depuis 2018 pour une commune du Pas-de-Calais.

Arnaud intègre le Bureau national du FNJ en 2014, à l’issue du congrès de Lyon. Avec la nomination de Jordan Bardella à la tête du FNJ puis de Génération Nation, lors du congrès de Lille en 2018, il intègre la Direction nationale de Génération Nation. Il devient à cette occasion Délégué national à la Formation et à la Prospective. En parallèle, il devient en septembre 2018 responsable pour le Rassemblement National du canton de Hénin-Beaumont 2, incluant les villes de Courcelles-lès-Lens, Noyelles-Godault, Evin-Malmaison, Leforest et Drocourt.

Son combat politique prend racine dans la défense de l’identité et de la souveraineté de la France, combat pour lequel il estime que Marine Le Pen est la personnalité politique la mieux placée pour le porter.